dédié aux anciennes écoles d'arts martiaux japonais – dedicated to the ancient Japanese martial arts schools

À propos

L’ambition de ce blog est de présenter en langue française les koryu, écoles anciennes d’arts martiaux japonais.
Koryū (古流, Koryū littéralement « École ancienne ») désigne en Japonais les écoles d’arts martiaux japonais antérieures, du point de vue de leur fondation, à la restauration Meiji (1866) ou à l’Édit Haitōrei (1876), qui interdit le port du sabre. Le terme de koryu est employé pour désigner une école « traditionnelle ».

La raison d’être d’une koryū est aujourd’hui la transmission intégrale d’un enseignement hérité d’un illustre samouraï fondateur de la koryu. Ainsi on peut aujourd’hui découvrir auprès du Grand-Maître et des shihan les techniques et l’esprit de Ito Ittosaï, de Muso Gonnosuke, de Bokuden, de Miyamoto Musashi. Dans ces école anciennes, connaître passe impérativement par le keiko (l’exercice) appuyé sur la transmission des anciens keiko, l’expérience des maîtres. Les koryū offrent une expérience à chaque fois différente car elles n’ont de référence qu’elles-mêmes et l’exemple de leur fondateur. Le sens profond d’une koryu est de transmettre l’expérience du fondateur, d’où l’impératif du lien généalogique. Un dojo doit établir un lien direct avec le Grand Maître de la koryu pour posséder une légitimité au sens des koryu. Le Grand Maître est lui-même le sceau assurant que la connaissance a été transmise jusqu’à aujourd’hui par sa capoacité à incorporer l’enseignement. La reconnaissance du niveau de compréhension de l’élève est effectuée par le Grand-Maître et les shihan de l’école … quand l’école reconnaît des grades.

Ces pages sont illustrées par les photographies du groupe Koryu de Flickr : http://www.flickr.com/groups/koryu/

Liste des photographes :

Liste des contributeurs :

  • Ellis Amdur
  • Nguyen Thanh Thiên
The aim of this blog is to present koryu (old Japanese martial arts schools) in English.
Koryū (古流) is a Japanese word that is used in association with the ancient Japanese martial arts. This word literally translates as « old school » (ko–old, ryū–school) or « traditional school. » Koryū is a general term for Japanese schools of martial arts that predate the Meiji Restoration (the period from 1866 to 1869 which sparked major socio-political changes and led to the modernization of Japan). While there is no « official » cutoff date, the dates most commonly used are either 1868, the first year of the Meiji period, or 1876, when the Haitōrei edict banning the wearing of swords was pronounced.

The purpose of a koryu is to hand on to the living generation the experience of its founder and of his successors. Thus one can discover the techniques and the spirit of Ito Ittosai, Muso Gonnosuke, Bokuden and Miyamoto Musashi by receiving the lessons of the headmaster and the shihan of the school. Koryu are unique in their teachings as they refer for themselves to their founder and only to him. Thus, each koryu is not to be compared to anything else. In that sense, lineage is most important and characterizes the core of koryu. The headmaster certifies that the teaching has been passed on to our time through his embodying of the teaching. The certification of the student’s understanding is done by recognition of the rank which can be done by the headmaster himself or the shihans of the school … when the school establishes ranks.
These pages are illustrated with photographies from the  Koryu group on Flickr : http://www.flickr.com/groups/koryu/

Photographers list:

Contributors list:

  • Ellis Amdur
  • Nguyen Thanh Thien